La corde ou le pouvoir magique des croyances

La corde ou le pouvoir magique des croyances

Il était une fois un paysan qui devait rendre visite à son frère malade qui habitait à deux journées de voyage à dos d’âne. Notre homme devait donc dormir en chemin. Comme il arrivait au terme de la première étape, il réalisa qu’il avait oublié une corde pour attacher sa monture. Sachant que le village voisin était habité par un vieil homme à qui l’on attribuait des vertus de bonté et de sagesse, il décida d’aller lui en emprunter une.

Le vieil homme le reçut avec amabilité. Malheureusement, il n’avait pas de corde à lui prêter.

« Fais comme si tu avais une corde et fais semblant de l’enrouler autour d’un arbre et de la nouer » lui dit-il. Le paysan fit comme on lui avait conseillé et prétendit nouer une corde imaginaire pour attacher l’animal.

Le lendemain, il voulut repartir mais l’âne ne l’entendait pas de cette oreille et ne bougeait pas. Après avoir bataillé un moment, il se souvint que les ânes sont très têtus.

A court de ressources, il décida de retourner voir le vieil homme pour lui demander s’il n’avait pas une solution à lui proposer. – « as-tu pensé à la corde ? » lui demanda-t-il. – « mais il n’y a pas de corde ! » dit le paysan étonné. « – pour toi, non mais pour lui, si ! ».

Notre homme retourna près de l’animal et fit mine de détacher la corde. Aussitôt, l’âne s’éloigna de l’arbre et accepta volontiers de continuer le voyage.